SEARCH BY TAGS: 

April 4, 2017

March 13, 2017

September 11, 2015

September 11, 2015

January 27, 2015

January 25, 2015

Please reload

RECENT POSTS: 

FOLLOW ME:

  • Twitter Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon

Le jour où j'ai rejoint une guilde

April 3, 2017

En entrant dans la Guilde, on n’entre en tant que nouveau membre. Nous avons donc à chaque fois un période d’adaptation. C’est ici une expérience de candidat que je vais décrire par la suite.

 

Une fois recruté, il faut prendre connaissance des différent éléments reliés à la guilde. Un site internet, un forum ou bien des news à suivre sont à vérifier à chaque fois. L’étape suivante est la visite du forum durant laquelle le candidat doit retrouver parmi un texte long de règles un mot qui sert à voir si le candidat a oui ou non bien pris le temps de lire les informations à sa disposition. J’y ai personnellement passé dix minutes pour tout lire et trouver le mot « clé ». Un fois inscrit sur le forum, il faut laisser un mot de présentation avec son pseudo et tout élément qui pourrait être amené à être inspecté par les membres afin de faire connaissance. Pour finir, la guilde demande à chaque membre de venir sur une plateforme de discussion appelée Team Speak 3. C’est une obligation et un devoir. Cela doit prouver la motivation du candidat pour intégrer le groupe.

 

Quand tout est lancé, les grades prennent tout leur sens. Il faut voir cela comme une hiérarchisation du groupe. Si certains mettent plus de temps que les autres à monter en grade, c’est que des conditions existent et tant qu’elles ne seront pas respectées, la personne ne montera pas. Il faut par exemple pour passer rang Bronze avoir, parmi les conditions, au moins un mois d’ancienneté et déposer dans la banque de guilde une somme pour le fonctionnement de la guilde.

 

Des réunions sont souvent entretenues avec les membres présents pour évaluer la situation le jour J ainsi que les opportunités qui sont proposées. Chacun a la parole (via Team Speak 3) et expose sa vision des choses. Chaque personne a environ trois minutes pour dire ce qu’il a à dire. Dans ce processus les autres personnes ne peuvent pas parler en même temps qu’une autre, à part le maître de conférences. Le processus a plusieurs mérites dont celui de souder la guilde autour d’un groupe qui prend le temps de débattre.

 

 

Please reload

  • LinkedIn Social Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now